Sauvegardez vos bases SQL server dans Azure Storage en Block Blob ! (Sheaper)

  • 2
    Partages

Aujourd’hui nous allons voir comment effectuer ses backups SQL server 2016 et plus récents dans un Storage Azure et d’utiliser des Blob Block au lieu de Page Blob (on verra pourquoi par la suite)

Il existe plusieurs manières de faire vos backup SQL dans Azure, la première façon est d’utiliser un backup Vault. Le backup Vault apporte de la souplesse, peu de temps de mise en œuvre mais il a aussi des inconvénients : Un coût forfaitaire et un coup de stockage. De plus les backups .bak ne sont pas récupérable on prem si besoin.

La deuxième est d’utiliser Azure Blob Storage avec un plan de maintenance. Cela fonctionne très bien, c’est (assez) simple à mettre en place si vous avez l’habitude des plans de maintenances SQL. Mais les objets créés sont de type Page blob … et c’est là où on va gagner de l’argent en utilisant la troisième méthode : Stocker les backup dans des Blob Block.

Les Blob blocks sont drastiquement moins cher et surtout on va pouvoir choisir un mode de stockage : Chaud, Froid ou Tape et là aussi les tarifs sont très différents.

Voilà comment faire :

 

Créer un Storage accounts :

 

Ici l’utilisation d’un storage V2 est utile afin de pouvoir facilement modifier le type de stockage: Froid, Chaud, Tape.

J’ai pris de la LRS mais d’autre options sont disponible.

 

Dés le Storage Account est ajouté, rendez-vous dans les objets blob affin de créer un container.

 

Cliquez sur le + pour ajouter un container

Notez bien le nom que vous donnez à votre container

 

Récupérer les infos et générer une signature qui sera utiliser par SQL server pour vous identifier :

 

Cliquez sur Generate SAS pour voir apparaitre les informations et les copier dans un bloc note

Maintenant passons à la partie SQL :

La première chose à faire est de générer un identifiant qui sera utilisé par SQL server pour ‘identifier sur le storage account.

Remplacer le CREDENTIAL par l’url d’accès à votre container.  Utiliser le SAS Token dans la variable SECRET en enlevant le ? devant

Exécuter dans Management Studio :

 

Vous pouvez vérifier la bonne création de l’identifiant :

 

Maintenant il faut créer un backup : Ici on sauvegarde la base Master dans une archive nommée backupsql.bak.

 

 

Après exécution vous pouvez maintenant vérifier dans Azure la bonne création du backup dans le container blob et surtout le blob type :

Vous pouvez si vous le souhaitez modifier l’acces tier (hot, cold, tape) en allant dans les propriétés du Blob :

 

Pour aller plus loin vous pouvez automatiser le basculement Chaud / Froid / Tape en utilisant un Runbook : https://gallery.technet.microsoft.com/scriptcenter/Change-Azure-Storage-Blob-2a337b6f

Enjoy !